La découverte gourmande du jour : la côte de boeuf basse température

Je trouve la cuisson des viandes pas toujours très évidente, surtout lorsque j'ai des invités. J'évite donc soigneusement ce choix de menu... mais ça c'était avant que je découvre la cuisson basse température!

Tout a commencé lorsque Mr Perruche m'a ramené ceci d'une excellente boucherie :


Une belle côte de boeuf de 1kg!

Je vis en ville, en appartement, je n'ai donc pas la possibilité de cuire cette belle pièce au barbecue.
J'ai donc étudié la question et la cuisson au four s'est naturellement imposée. La cuisson basse température paraissait enchanter tout ceux qui avait tenté... alors pourquoi pas???

D'autant que comme vous allez le voir, la technique est d'un simplicité absolue...

Les ingrédients :

  • Une belle côte de boeuf (pour deux compter 800 à 1000g)
  • Huile d'olive
  • Sel et poivre
  • Un thermomètre de cuisson


La préparation : 
ATTENTION, COMMENCEZ A PRÉPARER LA VIANDE AU MOINS 3H AVANT LE REPAS!

Sortez la viande au moins 1h avant la cuisson.
Faites préchauffer le four à 60°, avec le plat dans lequel vous cuirez la viande.
Faites ensuite dorer dans une poêle bien chaude la côte sur ces deux faces, une minute par face.


Salez et poivrez.
Déposez la viande dans le plat, y insérer le thermomètre pour qu'il arrive à mi hauteur de l'épaisseur, au centre du morceau, sans toucher l'os.
Laissez cuire jusqu'à ce que la température atteigne 54° à coeur. Pour moi, cela a mis environ 3h.


En fin de cuisson, découpez et servez rapidement car la viande n'est pas très chaude!


J'ai servi cela avec des pomme de terre sautées et une béarnaise maison (là aussi un délice, recette à venir!)

Verdict :
Au niveau goût et texture nous avons été bluffés : la viande est bien rosée, extrêmement tendre et fondante. Les saveurs sont très bien mises en valeur.
Par ailleurs la cuisson ne nécessite absolument aucune surveillance!
On peut laisser la viande au four encore une heure de plus sans problème ce qui est particulièrement intéressant si on reçoit et que l'apéro s'éternise...

Le seul inconvénient est donc de s'y prendre de bonne heure, mais en définitive comme la cuisson ne nécessite aucune surveillance je ne pense pas que ce soit si ennuyant que cela... on peut très bien partir faire des courses!!

J'ai hâte de retenter l'expérience!!

Concernant votre four : il peut être intéressant de tester à quelle température réelle chauffe votre four avant de se lancer. Il me semblait, par expérience, que le mien "sous-chauffait" de 10°. Expérience faite (j'ai mis le thermomètre de cuisson dans le four préchauffé), pour une température de 65° j'obtiens une température de 58°. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Une remarque ? Un avis ? À vous d'écrire un mot!!